L’histoire des lentilles de contact

lentille-de-contact-doigt-300x199

Les prémices


En 1508, un certain Leonard De Vinci écrit le Codex de l’œil. Dans son ouvrage, il propose une méthode capable de modifier le pouvoir de la cornée grâce à l’eau. Beaucoup le considère comme une sorte de précurseur des lentilles de contact ! Notons néanmoins que ce dernier ne cherchait en aucun cas un mécanisme de correction de la vision. Son but était de comprendre le fonctionnement de l’œil.
C’est à la fin du XIXème siècle (1887) que les ophtalmologistes allemands et français Adolf Kick et Eugène Kalt, ainsi que le médecin F. August Müller, lui-même atteint de myopie, s’illustrent en donnant naissance aux toutes premières lentilles de contact. Alors en verre soufflé, elles recouvraient pratiquement tout l’œil, et ne laissaient pas respirer ce dernier. Par ailleurs, leur poids et leur épaisseur les rendaient extrêmement inconfortables et obligeaient leurs porteurs à les abandonner au bout de quelques heures, sous peine d’œdème cornéen.

En dépit de ces désagréments, ces précurseurs avaient néanmoins réussi à prouver qu’il était possible de corriger des troubles visuels en apposant un dispositif directement sur l’œil. Restait à trouver les matériaux susceptibles de rendre le tout plus confortable. L’histoire des lentilles de contact était en marche…
 
1ère-lentille-de-contact

De la conception à la distribution


Il faut attendre 1936, et l’américain Feinbloom, pour voir une réelle évolution avec l’utilisation du plastique. Toutefois, ce matériau reste encore trop imperméable à l’oxygène. On imagine alors des lentilles plus petites, de la taille de la cornée, qui laissent l’œil respirer, et permettent d’être portées plus longtemps. Les lentilles cornéennes voient finalement le jour en 1949 et vont connaître un certain succès commercial au cours des années 50 et 60, portées par une succession d’innovations. Ainsi, en 1961, les chimistes tchèques Otto Wichterle et Drahoslav inventent la première lentille souple à partir d’hydrogel, et lancent la technique du moulage par centrifugation, avec à la clé une fabrication à grande échelle.
Les premières lentilles de contact souples sont commercialisées en 1971.

Les chercheurs ont toujours l’obsession d’améliorer leurs techniques pour accroître le confort et l’efficacité. En 1998, ils lancent les premières lentilles en silicone-hydrogel, sous l’impulsion du laboratoire Bausch and Lomb. Aujourd’hui, le procédé est repris et amélioré par tous les autres fabricants, mais les recherches se poursuivent.