Vos lentilles de contact en ligne

Service clients : 09 809 810 11

Qu’est-ce que la presbytie ?

 

La presbytie est une amétropie courante chez l'être humain à partir de 40 ans.

Ce phénomène est du à la diminution naturelle de notre capacité d’accommodation qui correspond à un mécanisme d'autofocus physiologique. La mise au point qui affecte notre vision de près ne se fait plus correctement

La conséquence directe est alors que notre vision de près notamment pour la lecture se brouille et devient floue.

Dans un premier temps le sujet à le reflexe d’allonger ses bras pour lire. Puis la distance à la quelle le sujet peu lire avec netteté augmente. A partir de ce moment il faut alors corriger la presbytie pour éviter une trop grande fatigue oculaire ou des maux de têtes.

 

Vision du presbyte

 


 

A quel âge devient-on presbyte ?

 

La presbytie peut débuter dès 40 ans.

La plus part du temps le sujet connaît une presbytie naissante à partir de 45 ans.

Celle-ci évolue de façon très rapide jusqu'à 55 ans puis va progressivement se stabiliser jusqu’à 65 ans.

 

Comment corriger la presbytie ?

 

Si seule la vision de près du sujet est affecté on le corrigera

  • par des verres de lunettes convexes qui sont identiques à ceux d’un hypermétrope
  • par des lentilles de contact offrant un champ visuel plus dégagé que les lunettes, les lentilles prescrites seront alors des lentilles sphériques positives identiques à celle d’un hypermétrope

Si le trouble visuel est associé à un défaut visuel de loin (myopie, hypermétropie, astigmatisme) on corrigera :

  • par les verres de lunettes progressifs dont la puissance varie progressivement de la partie haute du verre à sa partie basse permettant d'avoir une vision nette de près comme de loin. La prescription fera donc mention d’addition.
  • par des lentilles de contact progressives dites aussi multifocales.
    2 technologies de lentilles progressives existent :
    • celles qui corrigent la vue grâce à 3 zones de vision (de près, intermédiaire, de loin) avec une transition douce entre les zones. La prescription fera donc mention d’addition.
    • celles qui consistent à corriger 1 œil pour la lecture en vision de près et 1 œil pour la vision de loin. C’est le cerveau qui va permettre de compenser ces deux visions pour donner une vision nette à toute distance. Cette technique fréquemment utilisée ne chirurgie oculaire est appelée « monovision ». la prescription ne fera donc pas mention d’addition mais un d’une correction « Near » pour 1 œil et « distance » pour l’autre oeil
  • par une intervention chirurgicale au laser (presby-lasik)