Les lentilles progressives, comment ça marche ?

Les lentilles progressives, comment ça marche ?

Au fil des années notre œil évolue, le cristallin grandit légèrement et devient moins « élastique », la conséquence directe de ces changements est une diminution de l’accommodation.

Pour corriger la presbytie, 3 possibilités :

  •  Les lunettes progressives dont la correction évolue progressivement du centre du verre (pour la vision de loin) jusqu’au bas du verre (pour la vision de près)
  • L’opération au laser qui n’est pas encore très fréquente sur la presbytie et dont nous n’avons pas encore suffisamment de recul et de résultats satisfaisants.
  • Les lentilles de contact progressives, appelées aussi lentilles multifocales.

 

Dans le domaine de la lentille de contact, les progrès ce domaine sont tels que l’on arrive à adapter environ 80% des porteurs.
Il existe plusieurs méthodes pour corriger la presbytie à l’aide de lentilles de contact

  1. La correction en monovision.

    Cette technique consiste à corriger un œil en vision de loin et l’autre œil en vision de près.
    Le cerveau interprétera alors les images reçues pour une définir une vision nette de loin comme de près.
    Cette technique est simple et efficace. Elle nécessite néanmoins que l’ophtalmologue définisse quel sera l’œil directeur en vision de loin pour adapter correctement son patient.
    Les marques utilisées en monovision sont essentiellement les marques du laboratoire Coopervision avec les lentilles Proclear Multifocal et Biofinity Multifocal

  2. La correction en vision simultanée.

    Cette technique consiste à avoir une pastille centrale sur la lentille qui corrige la vision de près et puis cette correction va progressivement évoluer en vision de loin en s’écartant du centre.
    Cette technique est utilisée par les laboratoires Alcon (anciennement Cibavision), Johnson & Johnson et Bausch & Lomb avec les marques Air Optix Multifocal, Acuvue Oasys for Presbyopia ou Purevision Multifocal.